www.normandie.visite.org

Annuaire Arts et Metiers d Art annuaire-decoration.net Site sélectionné dans le Guide d'Arts de France Portail de l'artisanat et des métiers d'Arts

Lisez la Mode sur Gravures


    

 

Aujourd'hui, pour découvrir la mode actuelle, nous feuilletons les magazines. 

Pour découvrir la mode d'hier, prenons plutôt ces livres parcheminés pour y découvrir les costumes anciens, qui ont paré nos aînées. Ce sont de jolies boîtes cartonnées s'ouvrant pour nous faire admirer ces trois tenues de ville ou d'apparat de la ville de Bayeux aux alentours de l'année 1850.

Ces trois gravures sont les reproductions des gravures de Lanté et Gatine parues dans le recueil "Cent cinq costumes des départements de la Seine-Inférieure, du Calvados, de la Manche et de l'Orne" paru en 1827.

 

Jeune fille de Bayeux - N° 49

                   

Ce costume est constitué d'une jupe et d'un corsage en droguet ou faille violine. Un long tablier de soie rose protège la jupe, et la jeune fille arbore un bustier sans doute baleiné, qui galbe le haut du corps, laissant apparaître la fine chemise blanche plissée par le large décolleté du corsage. La pointe d'un châle de cachemire est retenu par ce bustier sur les épaules.

Ce vêtement est complété par une haute coiffe en organdi ou cotonnade, composé d'un fond, d'une passe et de deux longues barbes de mousseline brodée, avec des dentelles très travaillées. La coiffe est appelée "à rencontres", les barbes reviennent sur le devant de la passe.

La jeune fille porte de grands anneaux d'or et arbore quelques fleurs sur son corsage. Notre jeune bayeusaine peut alors se promener dans sa toilette d'apparat.

 

La dentellière de Bayeux

     

La dentellière encadrée, ou dans son livre est toujours aussi attentive à son ouvrage. Cette jolie boîte parcheminée imite un livre ancien (32 x 23 cm, sur 4 centimètres d'épaisseur) pourra être admirée dans une rangée de livres anciens d'une jolie bibliothèque. 

 La jeune fille de Bayeux - N° 50

     

 

Cette jeune fille est vêtue d'une longue jupe en droguet, faille ou cotonnade de couleur vert pomme, avec un corsage assorti et un tablier de soie violine. Le décolleté du corsage permet d'apercevoir une fine chemise blanche plissée, une longue et large étole de mousseline ou de linon plissé recouvre ses épaules en étant maintenue sous la poitrine, puis retombant en deux grands bandeaux plissés sur le tablier.

 

IMG_7804.jpg

La coiffe est identique à celle de la gravure n° 49, mais maintenue par un galon ou un ruban passant devant la base de la passe et sous la gorge. Quelques variantes étaient donc sans doute acceptées pour la même coiffure, pour une même ville, en l'occurrence celle de Bayeux.

 IMG_7807.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site